ÉLECTRICITÉ

L’éphémère jet d’eau de Veytaux a masqué Chillon

Par David Genillard le 31.08.2009 à 00:06

Les Forces motrices Hongrin-Léman ont procédé samedi au test de vidange du barrage de l’Hongrin. Une opération spectaculaire qui a attiré les foules aux abords du château de Chillon.

Le système testé samedi doit notamment servir de trop-plein en cas de fortes crues dans la région de l’Hongrin.
Image: DAVID GENILLARD

A l’occasion de la journée nationale de l’énergie hydraulique, les responsables de la centrale de Veytaux ont procédé comme prévu (24?heures du 28 août) au test de vidange du lac de l’Hongrin. Ephémère, l’attraction du jour n’en a pas moins attiré les foules.

Massés sur les berges du Léman, le long de la voie CFF ou de la route cantonale, les curieux, venus par centaine, comptent les secondes. Ici, pas de quart d’heure vaudois. Les responsables de la centrale tiennent les délais: ouverture des vannes à 10?h pile. Tout en douceur, d’abord. «Pas très impressionnant», lancent déjà certains impatients à la vue du jet maigrelet que rejette la bouche d’évacuation. Ceux-là réviseront vite leur jugement.

La pression augmente rapidement; le château de Chillon disparaît, masqué par l’impressionnant rideau d’eau. Pendant un quart d’heure, les vannes vomissent une colonne blanche ininterrompue, dans un grondement assourdissant.

Vingt mille litres d’eau (soit l’équivalent de cent baignoires) sont «crachés» chaque seconde par la centrale et projetés à 350?m de là, dans un Léman placé sous la surveillance de la police. La puissance déplacée par la masse d’eau équivaut à 200?000 chevaux-vapeur!

10?h?15, le calme revient sur les quais. Les badauds repartent, visiblement impressionnés. L’opération n’a beau être renouvelée que tous les dix ou quinze ans (le dernier test du genre remonte à 1997), «JJ» assistait pour la troisième fois au spectacle. Il n’a pas regretté le déplacement. «C’est un événement formidable. On ne voit pas ça tous les jours!» Plus loin, Michel passe en revue les nombreux clichés qu’il a réalisés durant la vidange. «J’ai pu faire quelques jolies photos, se réjouit le Lausannois. J’avais loupé ça en 1997. Il fallait que je vienne cette année.»

Examen réussi
Et s’il en est un, plus que tous les autres, qui avait le sourire samedi, c’est bien Eric Genoud, responsable du Groupe exploitation hydraulique Riviera Chablais qui gère une dizaine de centrales dans l’Est vaudois. «La vidange a attiré beaucoup de monde mais, pour nous, cette opération était bien plus qu’une attraction destinée au public. C’était un test grandeur nature de nos vannes.» Révisées en début d’année et remontées en juin, ces dernières ont fait la preuve de leur efficacité.

Selon le responsable, le bilan technique est en effet excellent: «Tout a fonctionné comme prévu. Le temps d’ouverture et de fermeture des vannes ainsi que le débit de sortie coïncident avec ce que nous attendions.»

Boutique

Livres, DVD, accessoires à des prix avantageux!

http://shop.24heures.ch

Boutiques à Lausanne: Avenue de la Gare 33

Vos patronymes

Tous les noms de famille ont une signification.
Vous aussi, demandez le sens de votre patronyme.

Consulter les patronymes

Gestion de l'abonnement
Services abonnés

Abonnement et renseignements

Nous contacter

Tél. 0842 824 124
lu-ve 8h-12h/13h30-17h

Fax 021 349 31 69

Depuis l'étranger:
+41 21 349 31 91

Adresse postale:
Service clients
CP 585
1001 Lausanne